Once upon a Time

Your Fairy Tale Begins Now
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dan Anderson

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 22/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
30/100  (30/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Dan Anderson - Oh Yes Captain!   Sam 22 Déc - 20:24

    Il était une fois ...Moi

    Nom : Mon nom, un peu plus long qu'Anderson, est plutôt Cullough Anderson. Cullough est le nom de ma mère mais je ne l'utilise pas...Tout simplement parce que je ne l'utilise pas, il n'y a pas de raison particulière à ça.
    Prénom : Je m'appelle essentiellement Daniel Thomas, qui fait assez 'écrivain' comme nom, enfin, c'est ce que les gens me disent toujours, surtout mes professeurs d'écriture.Les origines de mes prénoms sont les mêmes, mes parents n'arrivait pas à se décider sur lequel prendre alors au lieu de prendre le typique nom de l'oncle ou du grand père comme deuxième prénom, ils ont jugé très cool de faire différent et de mettre un prénom qui n'avait aucun lien parental.
    Surnom * : Dan est en fait mon seul et unique surnom et je préfère que les gens m'appellent ainsi en général, c'est moins long que Daniel et on risque moins de me prendre pour une fille. On m'a longtemps appellé 'Le Muet' auparavant car les gens trouvaient que je ne parlais pas beaucoup, ce qui n'est pas totalement faux, ou "l'intello" était aussi un pseudonyme classique des jeunes qui ne m'aimaient pas trop.
    Age : J'ai vingt ans, même si on m'en donnerait parfois un peu plus, et je suis né un 31 décembre. Mon anniversaire est donc, techniquement, très bientôt. Mais on s'en fiche un peu, évidemment.
    Signe Particulier : Je me ressens une affinité particulière pour le Capitaine Crochet.
    Pouvoir * : Aucuns.

    Et ensuite , il m'arriva ...

    Histoire : Comme la plupart des jeunes de l'Université, ou plutôt la plupart des jeunes de New York en général, j'y vis depuis toujours. Mes parents sont tous les deux des gens au portefeuille bien rempli, ce genre de personnes qui généralement devraient envoyer leurs gamins en école privée pour ne pas causer de problème, chose auquel ils n'ont rien compris du tout durant mon enfance. Je connais New York comme ma poche, jusqu'aux endroits les plus bizarres à Manhattan. C'est assez normal, je m'y suis caché bien souvent pour être seul et canaliser une colère que je n'avais pas intérêt à laisser sortir sinon j'allais avoir des ennuis. L'argent ne fait pas le bonheur, je l'ai compris bien assez vite, moi au moins.

    Les gamins peuvent être sacrément cruels lorsque vous êtes différents. Je l'ai appris ça aussi très rapidement lorsque j'avais six ans. Avoir de l'argent dans une école publique de Manhattan, c'est très mal vu. Vous êtes riches, allez au privé, c'est carrément ce que l'on vous transmet comme message et ce même si vous n'êtes qu'un môme. Aucune pitié dans ce monde de fous. J'étais la risée de tous, les gens ne m'aimaient pas. Pourtant, j'étais mignon il paraît. C'est ce que m'avait récemment dit une fille que j'ai rencontrée à l'université qui était avec moi. Le seul hic, c'était vraiment le portefeuille. C'était intimidant. Fallait trouver une autre excuse, c'était assez ordinaire il faut dire. Enfin, là je m'éloigne. J'étais donc haïs, sauf par cette personne en particulier. Stacy. Une belle petite blonde aux yeux verts qui riait tout le temps et s'entendait bien avec tout le monde. Elle faisait tourner bien des têtes, mais au moins il y avait une chose : elle m'aimait bien. Je l'aimais bien aussi et c'est peut-être comme ça que tout a commencé.

    C'était la Saint-Valentin, j'avais acheté tout l'attirail pour 'séduire' Stacy. Un môme de six ans, ça veut toujours en faire voir de toutes les couleurs, simplement parce que j'avais de l'argent, les gens ont associé ça au fait que je voulais carrément l'acheter. Quand j'ai vu la petite fille discuter avec celui que j'ai définitivement depuis ce jour-là associé à mon pire ennemi, ça m'a fait réfléchir et j'ai simplement tout laissé tomber. Les gamins me regardaient bizarrement et je le savais. J'avais l'air ridicule, imaginez simplement la scène: le petit garçon habillé comme un homme qui s'apprête à aller à une soirée chic avec ses fleurs et sa boîte de chocolats qui s'approche de la petite fille qui donne un valentin à un autre garçon. J'ai eu le coeur brisé et n'ai plus vraiment voulu m'ouvrir à qui que ce soit. Je me suis mis à détester Stacy, détester tout le monde en fait, me renfermant dans mes études même si je n'étais qu'un gamin.

    Malgré les discussions et les supplications de mes parents, j'ai dû terminer mes études dans les écoles publiques. Ils disaient que ça allait m'aider à comprendre le monde. Quel monde, il n'y avait que des fous à l'extérieur. La première journée à la Grande École fût un calvaire pour moi. J'étais soudainement brusque et ne permettais pas aux gens de m'approcher. C'était une protection. J'étais le 'dur' en quelque sorte, parce que je ne voulais pas que les gens m'approchent de trop près. De toute façon, je savais très bien ce qu'ils voulaient. De l'argent ou m'embobiner. Une fois m'avait suffi, même si cela faisait déjà quelques années lorsque j'ai commencé à avoir ce genre de caractère. Je faisais mes travaux mais sans intérêt, me découvrant une certaine passion parcontre pour l'écriture et la littérature. Tellement qu'une professeur me remarqua. Oh, ne vous faites pas d'idées, elle était mariée. À seize ans, un peu plus grand que la moyenne, cheveux longs et l'air terriblement perdu, je me suis fait approché par la professeure d'arts Dramatiques. Elle avait lu certains de mes textes et voulait que j'écrive la pièce de fin d'année. Ne cherchez pas comment j'y suis atterri en tant qu'acteur, c'était une obligation.

    Cyrano de Bergerac. Comment avais-je pu être aussi stupide pour accepter le rôle principal, je l'ignore encore. J'ai fais quelques modifications au texte, bien sûr, mais le principal y était et j'eus droit à un fanclub à la fin de la pièce. Daniel Thomas Anderson était sorti de l'ombre à mon plus grand désespoir et une petite bande de jeunes qui se rappellaient de moi ruinèrent ma réputation avant même qu'elle ne se crée. J'étais sans importance, après tout. J'étais un sale enfant de riche. Je ne sais pas qui était le responsable de l'insulte, mais j'ai toujours ce petit doute sur la culpabilité de ce Jeremiah McKlein. Enfin, ce n'était pas si grave, après tout quelle importance ça avait que les filles s'intéressent un peu plus à moi qu'avant? Je continuai de m'occuper de mes affaires, mais quelque chose commença tranquillement à changer à cette époque. J'avais envie de me vanger, de boucher ceux qui pensaient que je n'avais qu'un porte-feuille et rien d'autre. Je pris de plus en plus part à la troupe de théâtre, écrivis de plus en plus de textes et de courtes nouvelles et découvris ma véritable passion. C'est à 18 ans, en sortant de l'école, que je savais que j'irais étudier en Lettres. Je veux écrire et un jour peut-être être sous les feux de la rampe, peut-être bien me présenter auprès d'une fille superbe et montrer aux gens que j'ai été capable de faire un truc bien un jour dans ma vie... D'ailleurs, j'étais presque près du but avec cette fille, Fanny, avant qu'il y ait cette éclipse qui a tout changé. Enfin, je dis tout...

    Je voulais déjà me vanger de ce type, Jeremiah (encore lui, en effet) , mais je n'en avais pas la possibilité. Peu de gens sont au courant de ma vendetta, mais depuis cette éclipse j'ai de plus en plus besoin de me vanger, de prouver que je suis plus fort et nettement plus intelligent. Il y a cette fille, Callie, qui m'aidera probablement dans toute cette histoire. Un peu de manipulation par ici et par là, je devrais arriver à mes fins.


    Aujourd'hui , je suis fier d'être comme je suis ...

    Caractère : Mon caractère n'est pas tant complexe, c'est plutôt les idées qui me passent par la tête qui le sont. Je suis un personnage plutôt silencieux, je ne cherche pas à me faire remarquer à la première impression que les gens ont de moi. Je peux même paraître banal, ce qui n'est pas tant le cas que ça. Je suis intelligent et d'ailleurs c'est surtout sur ce point que je joue avec les gens. Tandis que des gens profitent de leur physique en toute occasion, je sais soupeser mes mots et agir de façon à capter l'attention. Je suis un excellant manipulateur, d'ailleurs, et c'est à chaque fois une partie de plaisir de voir à quel point certaines personnes tombent dans le panneau facilement. Je suis méchant, vous dites? Ce n'est pas totalement faux, mais ce n'est pas totalement vrai non plus. Je ne suis pas du genre à faire du mal pour le simple plaisir, il me faut une véritable raison pour vouloir manipuler et faire du mal. Je suis une personne très diplomate qui ne cherchera pas les ennuis et qui tentera l'approche simple avant de se jeter tout de suite sur les conclusions. Si je ne connais pas le fond de l'histoire, je vais tenter le mieux possible de la savoir avant de m'appuyer sur des informations erronées. Je suis d'ailleurs très patient là-dessus. Une bonne vangeance peut prendre des années. Par contre, lorsque j'aurai finalement trouvé un raisonnement qui me semble plausible, il ne vaut mieux pas tenter de me faire changer d'idée, c'est impossible. Je suis borné, mais je l'assume pleinement. Je prends ce que je veux et je rejette le reste, telle est ma nature. Ne tentez pas de m'amadouer, surtout, ça ne fonctionne pas. Je suis très peu sentimental, en fait c'est parfois à se demander si j'ai effectivement des sentiments. Je suis sérieux et mature, il m'arrive très rarement de faire des bêtises et quand j'en fais, je me sens terriblement imbécile et pique une de mes fameuses et légendaires colères. Je ne tolère pas l'échec, je suis perfectionniste à mort. Obsédé par un petit détail, il faudra que celui-ci soit réglé avant que je puisse rendre un travail à un professeur. C'est ce qui explique probablement les notes exemplaires que j'ai eu tout au long de ma vie. Je ne suis pas matérialiste non plus, en fait j'ai horreur de l'argent que je possède peut-être en trop grande quantité. Mes parents me donnent toujours un chèque pour 'me divertir' d'après eux, même si je suis toujours à la recherche d'un petit job à temps partiel pour leur prouver une fois pour toute que je n'ai pas besoin d'eux. Je suis plutôt indépendant, d'ailleurs, et n'arrive pas à supporter que l'on veuille m'aider. Orgueilleux, j'ai besoin de me vanger et de faire tout par moi-même, ce qui peut être agaçant et surtout me mener à faire des choses stupides, puis ensuite rager comme je l'ai dit plus haut. Mon propre caractère est un cercle vicieux.
    Physique et Style Vestimentaire : Il n'y a pas vraiment de style vestimentaire pour me décrire. Je suis quelqu'un d'assez ordinaire, il faut l'avouer, et ça ne me gêne pas particulièrement de le dire. Je peux passer des vieux sweaters aux tenues classiques, d'une façon ou d'une autre je ne passe plus innaperçu. C'est quelque chose que j'ai remarqué depuis l'éclipse. Je suis quelqu'un que l'on pourrait qualifier de charismatique, mais je préfère ne pas trop m'attarder sur la question.
    Théâtrale ; c'est ainsi que l'on pourrait décrire mon allure. Je marche toujours de la même façon qu'on marcherait sur une scène, un petit côté artistique qui me reste de l'école. Je gesticule aussi beaucoup quand je parle, ce qui peut parfois énerver mais qui pour moi est un réflexe pour soutenir mes propos. Je fixe aussi beaucoup les gens quand je leur parle, d'un air grave qui cache exactement tout ce que je pense. Je déteste que l'on devine mes intentions, d'ailleurs ça n'arrive pas très souvent, je fais tout pour dissimuler la moindre petite pensée.
    Différent; c'est ainsi que l'on pourrait décrire mon physique. Des cheveux foncés et des yeux bleu glace, ce qui peut stresser mes interlocuteurs par moment lorsque je jette un de ces regards insistants pour que l'on m'écoute lorsque je parle. J'ai d'ailleurs une voix pas très grave, mais douce et qui capte l'attention. Je suis assez grand, sans être un géant. Dans la moyenne avec un mètre soixante-dix-huit, je suis pourtant assez mince de corpulance. Avec mon attitude de solitaire, les gens se méfient un peu de moi en général. J'ai l'air bizarre il paraît, mais uniquement lorsque je reste de marbre. Démontrer quelques émotions ne pourrait pas me faire de tord, mais j'en ai horreur de toute façon.



Dernière édition par le Dim 23 Déc - 0:53, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremiah McKlein
Dream your life in color
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 13/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
80/100  (80/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Sam 22 Déc - 20:52

Oh un Crochet =D !!

Bonne chance pour la suite de ta fiche ... L'exemple de RP ça t'embête tant que ça ... J'aime pas faire d'exceptions ^^

Bienvenue ( au passage Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-upon.forum-actif.net
Dan Anderson

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 22/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
30/100  (30/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Sam 22 Déc - 23:14


    Je me marierais et aurais beaucoup d'enfant .

    Prénom : Maryann Samaire Lee. Préférence pour MSL.
    Age : 18 ans, baby.
    Ce que tu penses du forum : Je suis toute heureuse, mon Jared en Crochet!! Je tiens à vous faire noter que je préfère toujours les méchants dans les contes et que Crochet me faisait trop rire avec le crocodile ^^' (Tranche de vie Agréable)
    Ton niveau RP : Ça m'agace parce que ça ne se juge pas, ça. Ça va avec la personne devant toi, l'inspiration et le contexte aussi...Et la grammaire. Ça peut être con mais moi, les fautes, ça me donne des envies de tuer ^^ .
    Un exemple de RP ? : La jeune femme s'éloigna après avoir explosé de colère, mais Peter ne fit rien. Il n'avait pas à rétorquer, de toute façon il n'en voyait pas l'intérêt. Il savait que la jeune femme trouverait bien une façon de faire paraître sa vie plus dramatique que la sienne. Et jouer les Drama Queens n'était pas très acquis de la part du jeune homme alors il se contenta de se râcler la gorge et de l'observer alors qu'elle s'appuyait contre le mur, probablement en train de canaliser sa colère. Il se sentit un peu stupide de l'avoir provoqué tout de même et se leva pour aller l'approcher, tentant tout de même de ne pas lui faire piquer une nouvelle crise. On ne pouvait pas savoir quand elle pourrait avoir envie de le tuer, après tout ils étaient tous les deux de purs étrangers. Il alla donc s'appuyer lui aussi à côté d'elle et la regarda, gentiment, sans trop insister, sans parler non plus. Il ne voulait pas dire quelque chose qui pourrait paraître choquant ou quoi que ce soit ou qui donnerait l'impression à la jeune femme qu'il voulait lui tirer les vers du nez. Il s'observa les ongles quelques instants avan de plonger son regard dans le sien et de reprendre la parole, murmurant d'un ton grave qui ne se voulait pas du tout brusque.

    "J'ai pas besoin de connaître ta vie. Je voulais simplement expliquer que même si on pense être au bout du rouleau, on a aucune idée de ce qui peut nous tomber dessus."

    Il se plaça face à la jeune femme et replaça une nouvelle fois une mèche de cheveux, relevant son visage de façon à pouvoir la regarder très clairement. Il semblait très sérieux mais aucunement en colère, même un peu inquiet. Plus il repensait aux paroles de la jeune femme, plus il se demandait pourquoi elle n'était pas déjà morte si elle préférait carrément ne pas être en vie. C'était illogique, pour lui, que la jeune femme supporte autant une existance qu'elle détestait tant, qui ne servait à rien d'après elle. Il hocha la tête et prit le poignet blessé de la jeune femme, frôlant le pansement qu'il lui avait fait plus tôt tout en gardant le contact avec les yeux de la jeune femme. Il balança la tête vers l'arrière avant de se râcler la gorge et de murmurer, toujours, frôlant la blessure uniquement pour rappeler à la jeune femme ce qu'elle n'était même pas capable de terminer, en quelque sorte.

    "Pourquoi ne pas te l'enlever définitivement, si tu prétends qu'elle t'est innutile, que tu n'es pas heureuse avec? Pourquoi ne t'es tu pas jetée avant que je vienne sur le pont? Pourquoi te contentes-tu de te flageller avec un élastique -il fit mine de vouloir lui enlever le bandage- au lieu de t'ouvrir les veines?"

    Il prit la main de la jeune femme et insista pour qu'elle retourne sur le lit, manquant de l'y jeter carrément en se cognant au bout de celui-ci, perdant l'équilibre et se heurtant aux barreaux de métal. Il poussa un jurron et prit une grande respiration, cherchant son paquet de cigarette et son zippo dans ses poches. Il ne les trouva pas et ravala sa salive, toujours allongé ça et là sur le lit, fixant les objets tombés sur le sol. Un nouveau jurron sortit de sa bouche et il regarda Harmony, l'air soudainement beaucoup plus fatigué que quelques minutes auparavant.
    Personnage de l'avatar : Jared Leto, qui d'autre que ce charmant (roaar) jeune (atchoum) homme!?
    Code ? : I am Taleless si je me rappelle bien... Non, c'est I am So talefull après avoir revu. L'art de se planter en lisant un règlement, c'est tout moi ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Anderson

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 22/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
30/100  (30/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 0:54

Bon, bah c'est terminé... J'avais pas réalisé que CHANTIER s'enlevait pas. J'ai mis l'exemple de RP si c'est sii important à vos yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremiah McKlein
Dream your life in color
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 13/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
80/100  (80/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 0:55

Très jolie présentation , il ne manque que l'avatar . J'ai hâte de me confronter à toi =D !!

Edit : bon ben cette fois c'est bon je te valide, bon jeu


Dernière édition par le Dim 23 Déc - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-upon.forum-actif.net
Callie Allen

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 22/12/2007
Age : 26
Localisation : EN COMPAGNiiE DE JEREMiiAH

Your Fairy Tale
Simpathy:
50/100  (50/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 1:29

BiiENVENUE Very Happy AH JARED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Anderson

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 22/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
30/100  (30/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 1:32

Mercii les gensPour rester dans le thème : AAAAH JESSICA!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremiah McKlein
Dream your life in color
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 13/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
80/100  (80/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 1:33

AH Jared et Jessica =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-upon.forum-actif.net
Dan Anderson

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 22/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
30/100  (30/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 1:34

Non, là c'est juste bizarre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremiah McKlein
Dream your life in color
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 13/12/2007

Your Fairy Tale
Simpathy:
80/100  (80/100)
Love & Friend & Enemy::

MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   Dim 23 Déc - 1:37

Oui puis une admin qui floode c'est pas bien ...

On se tait maintenant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-upon.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dan Anderson - Oh Yes Captain! [CHANTIER]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Walt Disney Attractions Presents Captain Eo
» Captain Beefheart
» Captain Gumbo
» Leroy Anderson (1908-1975)
» [05-10-2007] CAPTAIN => 14 ans, Dj PEDROH + DARK RAVER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once upon a Time :: Once Upon A Time :: -Introduce Yourself :: -Validés-
Sauter vers: